Votre recherche « misrables »

Les livres pour “misrables”

Paru le

Aurélien Malte

4<sup>e</sup>
Paru le

Percy Jackson - Tome 3

Paru le

Six of Crows - Tome 2

Paru le

Le trône de Cléopâtre

6<sup>e</sup>
Paru le

Click - Tome 1

Paru le

Everything everything

Paru le

Les roses de Trianon - Tome 3

Fiches pédagogiques pour “misrables”

Les auteurs pour “misrables”

Jean-François Chabas

Il s’est essayé à de nombreux métiers avant de se consacrer à l’écriture. Il est reconnu pour sa maîtrise des personnages et la construction de ses scénarios. C’est sans doute Les secrets de Faith Green (Casterman) qui a le plus fait pour sa notoriété, mais c’est assurément dans Aurélien Malte qu’il a mis le plus de lui-même.

Marie-Raymond Farré

Marie Saint-Dizier et Raymond Farré ont commencé leur carrière sous ce pseudonyme commun. Marie obtient sa maîtrise et prépare une thèse sur la littérature enfantine. Raymond est ingénieur avant de devenir professeur de mathématiques. Auteurs et traducteurs pour la jeunesse, ils ont mis en commun leur imagination et leur humour.

Esope

Entre mythe et histoire, Ésope est célébré dès l’Antiquité comme « le père » de la fable. Il serait né vers 620 av. J.-C., selon les uns en Phrygie (aujourd’hui en Turquie), selon les autres en Thrace (au Nord de la Grèce), sur l’île de Samos ou encore en Égypte. On le présente comme un personnage laid, difforme, bossu et bègue, mais plein d’esprit et de sagesse ; acheté par un marchand d’esclaves, il serait arrivé dans la demeure d’un philosophe de Samos, Xanthos, avec qui il rivalise d’astuces et de bons mots avant de réussir à se faire affranchir. Puis il aurait été le conseiller attitré du fameux roi Crésus, aurait rencontré le grand législateur athénien Solon et aurait été mis au même rang honorifique que les Sept Sages de la Grèce. Le récit de sa mort à Delphes, située vers 560 av. J.-C., prend une dimension particulièrement tragique : injustement accusé d’avoir volé une coupe d’or du temple d’Apollon, Ésope aurait été précipité d’une roche non loin du célèbre sanctuaire.