Votre recherche « ma vie au collège »

Les auteurs pour “ma vie au collège”

Arthur Ténor

Arthur Ténor est né en 1959 en Auvergne. Ses récits où se mêlent à la fois action, suspense, humour et fantaisie, expriment son amour et son respect pour la vie.

Hector Hugo

Hector Hugo mène une double vie : chercheur dans la journée, il publie aussi des romans pour la jeunesse et des polars ! Selon lui, les deux sont pourtant liés car ses romans traitent souvent de violence et d’injustice. Il vit à Rouen et a également publié plusieurs romans chez Syros.

Ernestine Gilbreth

Nés dans une famille américaine de douze enfants dans les années 20, Frank et Ernestine racontent avec humour et tendresse la folle vie de leur pittoresque maisonnée. Le premier volume de cette saga familiale est immensément célèbre (Treize à la douzaine, Gallimard) et le second, tout aussi savoureux, était injustement oublié.

Frank Gilbreth

Nés dans une famille américaine de douze enfants dans les années 20, Frank et Ernestine racontent avec humour et tendresse la folle vie de leur pittoresque maisonnée. Le premier volume de cette saga familiale est immensément célèbre (Treize à la douzaine, Gallimard) et le second, tout aussi savoureux, était injustement oublié.

Sophia Bennett

Mariée et mère de quatre enfants, Sophia Bennett vit à Londres. Elle rêve de devenir écrivain depuis l’âge de douze ans. Sa passion pour la mode, qui transparaît dans La vie est un conte de filles, est très ancienne, mais comme Nonie, l’auteur ne sait pas dessiner.

E.T.A. Hoffmann

Ernst Theodor Amadeus Hoffmann (1776-1822), fut tour à tour fonctionnaire, juriste, chef d’orchestre ou encore critique musical. Passionné de musique, de peinture et de littérature, il est compositeur, dessinateur et écrivain. Il connait le succès vers la fin de sa vie grâce à ses contes fantastiques et romantiques.

Henri Stendhal (Beyle dit)

Stendhal, de son vrai nom Henry Beyle, (1783 - 1842) s’est investi dans une carrière militaire au coeur de l’armée d’Italie, puis est devenu auditeur au Conseil d’Etat et participa aux campagnes de Russie et de Saxe. Après la Restauration de 1814, il fréquenta entre Milan et Paris les salons littéraires et se tourna vers l’écriture d’articles, d’essais et de romans.

Théophile Gautier

(1811-1872). Théophile Gautier débute dans la peinture, puis se fait poète par admiration pour Victor Hugo. Parti du romantisme flamboyant, il va devenir l’un des chefs de file de la jeune poésie parnassienne des années 1860. Poète, romancier, journaliste, grand voyageur à la curiosité insatiable, il a marqué la vie littéraire de son temps.