Votre recherche « louis le galoup »

Les auteurs pour “louis le galoup”

Louis Pergaud

Louis Pergaud est né dans le Doubs en 1882. Sorti troisième de sa promotion à l’Ecole Normale, il devient instituteur. En 1910, il publie De Goupil à Margot, un recueil de nouvelles animalières qui obtiendra le Prix Goncourt. Louis Pergaud meurt à la guerre en 1915.

Robert Louis Stevenson

Robert Louis Stevenson est né en 1850, en Ecosse. Après des études de sciences et de droit, il rencontre un critique littéraire qui lui permet enfin de réaliser son rêve : être écrivain. A sa sortie en 1883, L’île au trésor remporte un vif succès. Commence alors pour Stevenson une période de création intense au cours de laquelle des nouvelles, des poèmes et d’autres romans comme le très célèbre Docteur Jekyll et M. Hyde voient le jour. Sa passion des voyages le conduit à s’installer dans l’île d Upolu où il meurt en décembre 1894.

Louis Thirion

Après une adolescence sur les rives de la Manche, sa rencontre avec Eric Losfeld est décisive : il publie chez cet éditeur La résidence de Psycartown en 1968. Il poursuit ensuite sa carrière littéraire au Fleuve Noir avec une riche production de sagas SF.

Eugène Le Roy

Profondément inspiré par le Périgord tout au long de sa carrière d’écrivain, Eugène Le Roy (1836-1907) voulut d’abord être soldat, mais l’armée le révoqua pour indiscipline. Percepteur des impôts, il consacrait tous ses loisirs à ses romans dont Jacquou le Croquant reste aujourd’hui le plus célèbre.

Taï-Marc Le Thanh

Né le 5 juillet 1967 à Antony (92), il s’oriente tout d’abord vers des études scientifiques, pour finalement étudier les arts graphiques, en premier lieu à L’atelier de Sèvres (Paris 6), puis aux Beaux-Arts de Rueil-Malmaison et enfin à l’EMSAT (école municipale supérieure des arts et techniques de la ville de Paris) où il passe son diplôme en 1995. Il intègre alors un groupe de presse informatique en tant qu’assistant de fabrication pendant 5 mois puis continue à travailler avec eux, mais cette fois en tant que graphiste indépendant. De fil en aiguille, il rencontre les Éditions Eyrolles avec lesquels il travaille de nombreuses années toujours en tant que graphiste pour finalement écrire un premier ouvrage sur le logiciel Photoshop. Rien à voir avec l’écriture pour enfants, pourtant c’est ce livre qui lui pose le pied à l’étrier. C’est à la même époque que Rébecca Dautremer lui propose d’écrire Babayaga. Il se lance et obtient un avis positif de l’éditeur mais surtout de l’illustratrice. Malgré le handicap d’une scolarité en français pas bien terrible, il persiste et finit par dire quand on lui demande son travail qu’il est aussi auteur de livre pour enfants. Il écrit ensuite « Le Voleur et le magicien » avec Aurélia Fronty (une commande qui devait être à l’origine une adaptation d’Aladdin) puis « Avalanche le terrible » et sa suite : « l’Odyssée d’Avalanche », fruit de sa rencontre avec Èlodie Nouhen. Il persiste aussi avec Rébecca Dautremer en adaptant « Cyrano » et avec un ouvrage plus personnel « Le grand courant d’air ».
Depuis, il a écrit nombre d'albums en collaboration avec Gérald Guerlais, Benjamin Chaud, Jacques de Loustal, et Rébecca Dautremer.

D’après le conte de Charles Perrault

Charles Perrault (1628-1703) est d’abord avocat puis commis. Il est nommé Académicien à partir de 1671. En 1687, il déclenche aux côtés des modernes la Querelle des Anciens et des Modernes. Il est essentiellement connu pour ses contes.

Jean-Luc Marcastel

Jean-Luc Marcastel, né à Aurillac, a d’abord été professeur d’histoire. Grand lecteur, fanatique de Dumas, Tolkien ou encore Lovecraft, il décide de se lancer dans sa vraie passion : les histoires. En 2009, il sort ses premiers romans : Louis le Galoup chez Nouvel Angle et Frankia, chez Mnémos.

Sophie Ségur (Comtesse de, née Rostopchine)

Née en 799 à Saint-Pétersbourg, elle publia son premier livre à cinquante-sept ans, à la demande de Louis Hachette, et mourut en 874, comblée par le succès. Elle figure parmi les auteurs pour la jeunesse les plus célèbres.