Votre recherche « les travaux d'apollon »

Les livres pour “les travaux d'apollon”

Les auteurs pour “les travaux d'apollon”

Violet Fontaine

Née à Paris, Violet Fontaine y a vécu toute son enfance avant de s’envoler pour Los Angeles, à l’âge de seize ans. Là-bas, elle y a étudié dans un des lycées les plus réputés de la ville, et raconte ses aventures dans son journal intime. C’est ainsi que son premier roman, Journal de Los Angeles, a vu le jour, basé sur des faits réels. 

Charlotte Brontë

Née en 1816 dans le Yorkshire, Charlotte Brontë est la troisième fille d’un pasteur. Suite au décès de sa mère, Charlotte, ses quatre sœurs et son frère sont envoyés dans une pension aux conditions de vie difficiles, qui marquera à jamais la romancière. De retour chez leur père, les sœurs Brontë se passionnent pour la littérature. Malgré sa mort prématurée en 1855, Charlotte Brontë est devenue l’un des fleurons de la littérature britannique.

John Ronald Reuel Tolkien

J. R. R. Tolkien (1892-1971) écrit sa première histoire à sept ans (une histoire de dragons !). Il est nommé professeur d’anglo-saxon à Oxford en 1920 et commence à écrire Bilbo le hobbit vers 1930, inspiré par les histoires qu’il lit à ses enfants. Ce roman sera publié pour la première fois en 1937. Très vite, le public réclame une suite. C’est alors qu’il commence à écrire Le Seigneur des anneaux, qu’il mettra quinze ans à terminer.

Salamanda Drake

Salamanda Drake a seize ans et vit avec son père, marchand de dragons, sur les Iles de Brésal. A l’âge de treize ans, elle est victime d’un grave accident. Durant sa convalescence, elle se lance dans l’écriture du premier tome de L’école des dragons. Après le succès du tome un, Premier vol, en 2007, elle publie en 2008 la suite des aventures de Cara la dragonnière : Tempête en plein ciel.

Isaac Bashevis Singer

Fils d’un rabbin, Isaac Bashevis Singer est né en 1904 à Radzymin, en Pologne. Quand son premier récit paraît à Varsovie, il a vingt et un ans et fait des traductions pour vivre. Réfugié aux Etats-Unis en 1935, il a emporté son pays avec lui, drames et tendresse, pittoresque et traditions. Tout cela revit dans ses romans pour les adultes et ses contes pour tous. Singer a reçu en 1978 le Prix Nobel de littérature, le plus haute récompense du monde des lettres.

Frances Hodgson Burnett

Née en 1849 en Angleterre, Frances Hodgson Burnett perdit son père quand elle avait quatre ans et connut alors la misère, jusqu’à l’émigration de sa famille en Amérique. Ces éléments sont très présents dans la quarantaine de romans qu’elle écrira au cours de sa vie (Une petite Princesse, Le jardin secret, Le petit Lord Fauntleroy) où fortune et misère modèlent les destins, où s’affrontent la modernité américaine et l’archaïsme de l’Angleterre.

Malba Tahan

Ce patronyme arabe cache en fait un brillant professeur de mathématiques brésilien, Julio Cesar de Mello e Souza (1895-1974), qui a mystifié lecteurs et critiques durant une quinzaine d’années, entre 1925 et 1940. Auteur d’une dizaine d’ouvrages, Malba Tahan est un écrivain extrêmement important au Brésil, et par ailleurs Mello e Souza a écrit seul ou en collaboration des études sur la géométrie et les mathématiques. "L’homme qui calculait" a été traduit dans une douzaine de langues et connaît un succès international depuis plus d’un demi-siècle.

S. F. Said

S. F. Said est né en 1967 au Liban, mais vit à Londres depuis l’âge de deux ans. Lorsqu’il était enfant, son voisin de palier était le célèbre illustrateur Quentin Blake... Cela signera le début d’une vocation d’écrivain pour la jeunesse. S. F. Said a embrassé la carrière de journaliste politique pendant six ans, puis a suivi des études en criminologie à Cambridge. Aujourd’hui journaliste au Daily Telegraph, il affirme que son activité la plus sérieuse est celle d’écrire pour les enfants...