Votre recherche « héros de l'olympe »

Les auteurs pour “héros de l'olympe”

Frances Hodgson Burnett

Née en 1849 en Angleterre, Frances Hodgson Burnett perdit son père quand elle avait quatre ans et connut alors la misère, jusqu’à l’émigration de sa famille en Amérique. Ces éléments sont très présents dans la quarantaine de romans qu’elle écrira au cours de sa vie (Une petite Princesse, Le jardin secret, Le petit Lord Fauntleroy) où fortune et misère modèlent les destins, où s’affrontent la modernité américaine et l’archaïsme de l’Angleterre.

Sylvaine Jaoui

Sylvaine Jaoui est née en 1962 dans une famille de libraires. Après des études de Lettres modernes, elle devient enseignante. Parallèlement, elle écrit pour la jeunesse, et est auteur de nombreux romans, pièces de théâtre, et documentaires. Sa série Toi + Moi + Tous les autres donne son nom à une association qu’elle crée en 2015 dans le but d’aider les services pédiatriques des hôpitaux à se doter de bibliothèques.

Eric Senabre

Né en 1973 en région parisienne, Eric Senabre est passionné par la littérature du XIXe siècle. C’est pourtant vers des études scientifiques qu’il se tourne, avant de passer un DEA de Lettres modernes. Il est journaliste dans la presse high-tech depuis plus de dix ans. Sublutetia est son premier roman.

Jacob et Wilhelm Grimm

Les frères Grimm, Jacob (1785-1863) et Wilhelm (1786-1859), étaient deux savants allemands qui passèrent leur vie à étudier la langue et le folklore de leur pays. Ils eurent l’idée de recueillir patiemment les récits des vieux conteurs, qui connaissaient histoires, légendes et plaisanteries et les transmettaient de génération en génération.

Jenny Han

Diplômée de la New School à New York, Jenny Han vit désormais à Brooklyn où elle partage son temps entre l’écriture et un poste de bibliothécaire dans un lycée.

Kai Meyer

Né en 1969, Kai Meyer est l’auteur d’une douzaine de romans historiques, mêlant mystère et fantastique, ainsi que de plusieurs séries pour la jeunesse.

Stefan Zweig

Stefan Zweig est né en 1881 à Vienne, d’un père juif, riche industriel, et d’une mère issue d’une famille de banquiers italiens. Il étudie la philosophie, et l’histoire de la littérature. A l’âge de vingt-trois ans, il est reçu docteur en philosophie. Pacifiste et humaniste convaincu, sa vie est bouleversée par l’arrivée d’Hitler au pouvoir. Il s’installe alors à Londres. En 1941, il fuit cette fois l’Europe pour le Brésil, où il espère trouver la paix de l’esprit. Mais en février 1942, il se donne la mort en compagnie de son épouse.

Harriet Beecher-Stowe

(1811-1896). Fille d’un pasteur, Harriet Beecher épouse en 1836 le Révérend Stowe, ardent défenseur de la cause des Noirs. Ses nombreux romans s’attachent à décrire son époque mais c’est La case de l’oncle Tom, publié en 1852, qui lui assure une renommée extraordinaire, jouant le rôle d’un manifeste pour l’abolition de l’esclave.