Les insoumis - Tome 1

3<sup>e</sup>

Date de parution : 01/04/2015

Nombre de pages : 512

Prix : 6.9

Code barre / ISBN : 9782011614117

Résumé

Dans un futur proche, les adolescents ont été décimés par un virus inconnu. Les survivants, dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en foncion du danger qu’ils représentent, et parqués dans des camps. Ruby et quelques autres refusent cette fatalité et s’enfuient. Echapperont-ils à leurs poursuivants ? Et surtout, parviendront-ils à maîtriser leurs pouvoirs sans perdre leur âme ?

Livres du même auteur

Paru le

Les insoumis - Tome 3

Vos avis

Il faut être inscrit et identifié pour pouvoir poster un commentaire.

Publié le

Critique de Yamina M. (3ème), atelier-lecture du collège La Carraire

Ruby a passé 3 ans dans un camp que fréquentent d’autres adolescents qui ont un pouvoir particulier. Ils sont séparés par pouvoir et par couleur. Ruby se fait passer pour une verte (donc une intellectuelle) alors qu’elle est une orange (c’est-à-dire qu’elle sait contrôler son mental). Puis, avec 3 adolescents, Liam (un bleu, qui contrôle les objets), Suzum (un jaune) et un Chubs (un vert), ils vont essayer de retrouver leurs parents.
J’ai beaucoup aimé ce roman car il y a énormément d’actions. Son écriture est également fluide. On a bien le ressenti de chaque personnage. J’aime aussi cette envie de survivre coûte que coûte qu’ont les adolescents.

Publié le

Critique du club de lecture du collège Ste Marie
C’est un livre que je n’ai pas trop aimé. C’est de la science-fiction, mais en même temps, cela pourrait être réel. Un virus s’attaque aux ados des U.S.A. Certains en meurent, d’autres développent des pouvoirs psychiques qui font peur. Les survivants sont enfermés dans des camps. L’héroïne, Ruby, a des pouvoirs mais elle ne les maîtrise pas vraiment. Elle doute, tombe amoureuse. J’ai trouvé ce roman sombre. Heureusement, il y a des bons moments d’amitié entre les différents adolescents.
C’est une trilogie, mais je crois que le 1er volume aurait pu être plus court et plus haletant. L’action est souvent très violente et peint une société imaginaire organisée de façon à ce que ses membres ne puissent être heureux… Triste monde !